Avis de l’expert : créer une ASBL pour « se nourrir d’autres expériences »

Pourquoi certains parents décident-ils de créer une ASBL pour leurs enfants ? Comment l’associatif les aide-t-il au quotidien ? Pierre Gérain, doctorant en sciences psychologiques et spécialiste des aidants proches, a répondu aux questions de MonASBL.be.

Après la naissance d’un enfant porteur de handicaps ou atteint d’une maladie, ou bien la perte d’un proche, beaucoup de parents et de familles se tournent vers le secteur associatif.

Pourquoi passe-t-on le cap ?

Qu’ils rejoignent une structure existante ou créent leur propre ASBL, ces proches trouvent la force de sauter le cap pour deux raisons, selon Pierre Gérain, doctorant en sciences psychologiques et spécialiste des aidants proches :

Le besoin d’avoir des informations. Les proches sont du jour au lendemain confrontés à une maladie, un handicap « qu’ils ne connaissent pas du tout, ils ne comprennent rien », explique Pierre Gérain. Ainsi, après avoir fait des recherches sur internet, les parents se tournent souvent vers des associations qui traitent déjà de la thématique ou décident de créer leur propre ASBL. C’est le cas notamment de l’ASBL EDIC, pour l’entraide aux implanté

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.