Crowdfunding : y a-t-il des risques ?

Comme toute pratique financière, le crowdfunding présente des risques. En tant qu’ASBL, il est important que vous les mesuriez afin d’éviter toute répercussion négative sur vos activités et votre réputation.

Même s’ils sont restreints, les risques du crowdfunding existent, pour l’entrepreneur comme pour l’investisseur.

Vide juridique

Il n’existe actuellement pas de législation spécifique sur le crowdfunding en Belgique.

L’entrepreneur doit donc être attentif aux différentes lois existantes en matière de financement, pas toujours faciles à interpréter et parfois très contraignantes.

L’investisseur bénéficie d’un niveau de protection qui dépend de la forme juridique choisie pour le projet. Il peut donc fortement varier.

Aussi bien pour l’entrepreneur que pour l’investisseur, cette absence de cadre législatif clair ouvre la porte aux erreurs, aux irrégularités, aux incompréhensions et aux incertitudes… voire aux escroqueries.

Manque de contrôles

Si on ne recense aucun cas de scandale financier autour du crowdfunding, il est vrai que les contrôles financiers au niveau de l’a

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.