Testament : comment faire de votre ASBL une héritière ?

A l’heure où la recherche de fonds reste une priorité essentielle pour les ASBL, les legs requièrent une approche spécifique. Comment faire connaitre votre ASBL des testateurs potentiels ? Comment vous adresser au bon public et le convaincre de la pertinence de vos actions ? Bref, comment faire de votre ASBL une héritière ? La communication peut jouer un rôle fondamental. Voici 8 conseils pour que ces dons ultimes soutiennent les causes que vous défendez.

« Le nombre de Belges qui font état de dons dans leur déclaration d’impôts augmente d’année en année. (..) Plus de six Belges sur dix font des dons à au moins une association caritative chaque année, écrit De Zondag. Les déclarations fiscales de 2021 montrent que pour l’année de revenus 2020, pas moins de 960.110 Belges ont fait un don d’au moins 40 euros à une bonne cause. Il n’y en a jamais eu autant. La réduction d’impôt pour ces dons s’élève normalement à 45 % ; pour les dons effectués en 2020, elle est de 60 %. Au total, un montant de 278.719.579 euros a été atteint, soit environ 290 euros par déclaration », lit-on dans un article publié sur le site du journal Le Soir.

Il ne fait plus aucun doute que les Belges sont généreux. Pour prolonger l’implication de leur vivant à une cause qui leur est chère, certains donateurs ont recours aux legs ou aux legs en duo. Une technique testam

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.