Construire son business plan associatif - Leçon 5 : reconnaître ses publics

Dans le cadre de la construction de son business plan, identifier les publics qui doivent être visés par la communication de l’ASBL est un exercice essentiel. Au bénéficiaire final, s’ajoutent souvent en effet d’autres publics, partenaires ou prescripteurs, qui doivent également être les destinataires de son message. Savoir comment les atteindre est la première étape d’une communication efficace, nous explique Marc Thoulen, expert auprès de MonASBL.be.

Bénéficiaire = destinataire ?

Nous nous intéressons d’abord au(x) public(s) concerné(s) par les activités finales qui répondent au but social de notre ASBL. D’une façon générale, le public « bénéficiaire » peut être constitué de personnes 

  • extérieures aux intervenants proprement dits de l’association, mais néanmoins visées par elle, comme une banque alimentaire offrant de la nourriture aux sans-abri,
  • impliquées dans le travail de l’association, telle que l’entreprise d’insertion qui adapte ses modes de production pour permettre la mise au travail de personnes déficientes,
  • ou encore visées par les activités idéologiques d’une association, bien que sans contact direct avec elle, dans le cadre par exemple de la défense des droits de l’homme.

A noter que plusieurs publics bénéficiaires peuvent coexister. Ainsi d’un service-club qui vise à assurer un certain bien-être à ses

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.