Business plan vs business model : kesako ?

La littérature s’est étendue sur le sujet, pourtant, la confusion demeure et bien souvent, on continue d’employer l’un pour l’autre. S’agit-il d’une querelle de mots ? Marc Thoulen, expert auprès de MonASBL.be, nous explique la différence. Une explication qui permet aussi de donner plus de sens à la construction de notre business plan associatif.

Le business model : une abstraction, pas une réduction

Le business model est usuellement décrit comme la manière dont une entreprise, ici une association, transforme des ressources X en activités Y, et des activités Y en ressources X. Le business model ne serait-il dès lors que le cœur du business plan, la partie faisant l’objet des leçons centrales, 9 à 13, du cycle consacré au business plan associatif ?

La réponse est non, pour une raison bien simple : parce qu’il ne peut se concevoir de transformation des ressources en activités, ni l’inverse, sans mettre ce processus en rapport avec tout ce qu’il y a autour.

Réduiriez-vous la description d’une auto à son moteur, ses performances, sa consommation ? Quelle serait donc cette automobile sans volant pour la diriger, sans freins pour l’arrêter, sans vitres pour y voir clair, et dont ne vous connaitriez ni le coffre ni son nombre d

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.