Mécénat de compétences : pourquoi les ASBL et les entreprises belges n’ont pas (encore) mordu ?

En principe, le mécénat de compétences est plutôt simple : une entreprise met ses travailleurs et travailleuses à disposition d’une ASBL pour l’aider sur une problématique spécifique. Mais en pratique, les entreprises et les ASBL restent frileuses. Explications.

En 2019, l’ASBL Prométhéa publiait une enquête sur le mécénat en Belgique. Les résultats étaient significatifs : une entreprise sur deux apportait un soutien financier, matériel ou humain à une association ! À travers cette étude, l’ASBL a pu observer un autre phénomène : « Le mécénat d’entreprise évolue et se transforme : il n’est plus seulement financier ». Ainsi, parmi les entreprises mécènes, 82% passaient par du mécénat financier, 31% par du mécénat en nature et 15% par du mécénat de compétences. Le principe de ce dernier : les entreprises mettent leurs travailleurs et travailleuses à disposition d’une ASBL pour l’aider sur une problématique spécifique.

Lire aussiLe mécénat de compétences : qu’est-ce que c’est ? À quoi ça sert ?

« On a mis la charrue avant les bœufs »

Si Prométhéa parle alors du mécénat de compétences comme d’une pratique « qui a le vent en poupe », Fili

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.