Le crowdfunding, réponse à tous les maux financiers des ASBL ?

Deux responsables du secteur associatif donnent leur point de vue sur le rôle du crowdfunding par rapport au financement (ponctuel et structurel) des ASBL.

Face à des subsides publics de plus en plus limités, les acteurs du secteur associatif sont contraints de diversifier leurs moyens d'autofinancement.

À côté des sources traditionnelles (cotisations, dons ou legs, ventes d'objets, etc.), de plus en plus d'ASBL envisagent des modes de financement qui connaissent un succès grandissant auprès du secteur privé (start-up, PME, monde artistique, etc.).

Parmi celles-ci, on retrouve le crowdfunding ; un modèle financier qu'elles appliquent avec plus ou moins de succès.

En outre, le financement participatif soulève un certain nombre d'interrogations, notamment quant à sa capacité à compenser des aides publiques de façon structurelle.

Le crowdfunding est-il fait pour les ASBL ?

Le journal Alter Échos a récemment posé la question à deux responsables d'ASBL, Chloé Deligne, coprésidente d'Inter-Environnement Bruxelles (IEB), et Christop

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.