Pro Bono ou mécénat de compétences : quelle différence ?

Volontariat, mécénat de compétences, volontariat d’entreprise, bénévolat, pro bono, tous ces termes semblent recouvrir une même réalité, mais de quoi s’agit-il exactement ? Chacun de ces concepts se rapporte à la collaboration entre une ASBL et un individu ou plusieurs individus dans un cadre privé ou professionnel (au sein d'une entreprise). Cependant, chacune de ces approches aborde l’entraide de manière différente. Une petite clarification terminologique s'impose.

Pro Bono : définition

Selon la définition du dictionnaire, le Pro Bono est un terme générique qui désigne un engagement non-intéressé (à titre financier) de professionnels mettant leurs compétences dans des initiatives d’intérêt général. Il englobe tous les types de collaborations gratuites entre experts et organisations non-marchandes. Le terme provient du latin et signifie « pour le bien public ».

Le Pro Bono est historiquement assez courant dans le milieu du droit comme les cabinets d’avocats, cabinets d’assurances, etc. Petit à petit, il s'est développé dans le monde de la communication, de la gestion, de la fiscalité, des ressources humaines, de l’informatique, du design… En témoignent la multitude d’organisations actives dans le monde pour promouvoir cette approche.

Le Pro Bono en Europe et dans le monde

Parmi les principaux promoteurs du Pro Bono à l'échelle mondiale,

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.