Crowdfunding, crowdlending, appel public à l'épargne : de quoi on parle ?

Après le crowdfunding, le crowdlending apparaît aujourd'hui comme une forme alternative de financement participatif pour les ASBL. On entend aussi parler d'appel public à l'épargne... Il n'est pas toujours évident de s'y retrouver dans cette jungle terminologique.

En février 2016, pour la première fois en Belgique, une ASBL faisait appel au crowdlending pour financer une partie des travaux d'infrastructure. Un succès retentissant dont se sont rapidement emparés les médias, parlant de la naissance d'une nouvelle forme de financement participatif après le crowdfunding.

Le crowdfunding est mort... Vive le crowdlending !?

Pas du tout ! Qu'on parle de crowdfunding ou de crowdlending, on parle dans les deux cas de financement participatif.

Le crowdfunding n'est pas du crowdlending, mais le crowdlending, c'est du crowdfunding !

Les deux principes font appel au plus grand nombre pour financer des projets d'entreprise, associatifs, artistiques, solidaires, caritatifs ou autres. Leur dénominateur commun est donc la foule (crowd).

L'addition des petits montants apportés par les différents contributeurs forme un capital, qui lui-même complète g

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.