Le crowdfunding, réponse à tous les maux financiers des ASBL ?

Deux responsables du secteur associatif donnent leur point de vue sur le rôle du crowdfunding par rapport au financement (ponctuel et structurel) des ASBL.

Face à des subsides publics de plus en plus limités, les acteurs du secteur associatif sont contraints de diversifier leurs moyens d'autofinancement.

À côté des sources traditionnelles (cotisations, dons, legs, ventes d'objets, etc.), de plus en plus d'ASBL envisagent des modes de financement qui connaissent un succès grandissant auprès du secteur privé (start-up, PME, monde artistique, etc.).

Parmi celles-ci, on retrouve le crowdfunding ; un modèle financier qu'elles appliquent avec plus ou moins de succès.

En outre, le financement participatif soulève un certain nombre d'interrogations, notamment quant à sa capacité à compenser des aides publiques de façon structurelle.

Le crowdfunding est-il fait pour les ASBL ?

Le journal Alter Échos a récemment posé la question à deux responsables d'ASBL, Chloé Deligne, coprésidente d'Inter-Environnement Bruxelles (IEB), et Christophe

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.