Se financer soi-même

Vous cherchez quelque chose de précis ?

Comment une ASBL peut-elle financer elle-même ses activités ?

On l’oublie trop souvent : les recettes propres constituent la première source de financement d’une ASBL. L’autofinancement n’implique pas que ses membres fondateurs mettent leurs propres deniers sur la table, mais bien qu’ils créent leurs propres ressources financières. Les possibilités sont multiples.

Même si l'ASBL n’exige aucun capital minimum de départ, le financement de ses activités est un enjeu central avant même qu’elle ne soit officiellement constituée. 

Elle doit se financer, dans un premier temps pour fonctionner au quotidien, puis pour pouvoir se développer.

Quand on parle de financement des ASBL, on pense souvent « subsides », « appels à projets », « emprunts bancaires ». Il existe à côté un grand nombre de pistes de financement direct.

Parmi celles-ci, on distingue trois types de sources de revenus :

  • les sources conventionnelles ;
  • les sources novatrices ;
  • les sources à imaginer.

Pour les exploiter au mieux, l’ASBL va devoir mettre en place à la fois une stratégie globale de mobilisation des ressources internes (humaines et matérielles) et une stratégie marketing efficace tournée vers l’extérieur.

La recherche de fonds doit être considérée et vécue comme un investissement pour l’ASBL. Elle néces

Articles les plus lus