Banques coopératives : entre viabilité économique et responsabilité sociale

Les banques coopératives se distinguent des banques traditionnelles par leur organisation, leurs valeurs et objectifs, leur gouvernance et la relation avec leurs clients. On compte actuellement cinq « grands » acteurs financiers coopératifs en Belgique.

Pour Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies, « les coopératives sont un rappel à la communauté internationale qu’il est possible de poursuivre à la fois la viabilité économique et responsabilité sociale ».

De par leur nature, les coopératives sont à l'avant-garde de l’entrepreneuriat social responsable. Leurs sociétaires (membres) partagent un objectif sociétal commun à long terme, qui dépasse leurs propres intérêts économiques et financiers, et s'impliquent dans le processus décisionnel sur un pied d'égalité. À cet égard, ils acceptent généralement de se contenter de dividendes limités.

L'Alliance internationale coopérative (ICA) définit la coopérative comme « une association autonome de personnes volontairement réunies pour satisfaire leurs aspirations et besoins économiques, sociaux et culturels communs au moyen d’une entreprise dont la propriété est collective et où

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.