Extension du congé de naissance : de 10 à 20 jours

Suite à l'adoption de la loi-programme du 20 décembre 2020, les travailleurs liés à leur employeur par un contrat de travail bénéficieront d'une extension progressive des 10 jours de congé de naissance pour atteindre les 20 jours en 2023. Explications.

Dans la réglementation sur le congé de naissance, il était prévu que chaque travailleur, quelque soit le régime de travail selon lequel il est engagé (à temps plein ou à temps partiel), avait droit à dix jours d'absence à l'occasion de la naissance d'un enfant dont la filiation est établie à son égard. Mais, ça, c'était avant ! La loi vient d'être modifiée via la loi-programme du 20 décembre 2020.

L'élargissement du congé de naissance, aussi connu sous l'appelation "congé de paternité", se déroulera en deux étapes. À partir du 1er janvier 2021, le congé de naissance passe de 10 à 15 jours pour les naissances survenues à partir de cette date. Seconde phase programmée: dès janvier 2023, cinq jours supplémentaires seront rajoutés afin d'atteindre les 20 jours de congé et ce pour les naissances ayant lieu à partir du 1er janvier 2023.

Concrètement, le travailleur a donc droit à :

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.