Mon ASBL peut-elle faire appel à des volontaires étrangers ?

Depuis 2014, la loi permet à tous les étrangers (européens et non européens, sans distinction) de faire du volontariat en Belgique sans devoir obligatoirement obtenir un permis de travail. Il y a toutefois un certain nombre de critères et conditions à respecter.

En mai 2014, un peu moins de dix ans après son entrée en vigueur, la loi sur le volontariat a été modifiée afin de faciliter l’accès au volontariat des bénéficiaires de l’accueil et des autres catégories d’étrangers en séjour légal sur le territoire belge.

Depuis lors, l’obtention du permis de travail n’est plus une condition préalable pour exercer le travail bénévole/volontaire en Belgique.

Jusqu’en 2014, les étrangers non européens pouvaient s'engager comme volontaire dans une ASBL, mais devaient préalablement entreprendre des démarches de demande de permis de travail.

Qui sont les personnes concernées ?

Cette mesure s'applique aux deux catégories suivantes :

  • les bénéficiaires de l'accueil ;
  • les étrangers en séjour régulier sur le territoire belge, qui ne sont pas dispensés du permis de travail.

Les bénéficiaires de l'accueil

Principalement, les demandeu

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.