Des ASBL exclues du travail associatif : les alternatives !

En vigueur jusqu’au 31 décembre 2021, la loi sur le travail associatif ne concerne que certaines activités des secteurs sportif et socioculturel. Quelles sont les options alternatives pour les autres ASBL ?

Critiqué, approuvé, puis annulé et finalement réécrit... le travail associatif est l’un des grands dossiers qui a tenu en haleine le secteur non marchand ces dernières années. Et ce n’est pas fini !

En effet, la loi restera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2021. Le temps pour les partenaires sociaux interprofessionnels, dont l’Unisoc, de plancher sur une solution alternative au travail associatif à partir de 2022 afin de « rencontrer les critères de stabilité et de sécurité », précisait l’Union sur son site.

Une loi pour les secteurs sportif et socioculturel

Actuellement, la loi ne s’adresse qu’à certaines activités du secteur sportif et, depuis le 8 mai, elle a été élargie au secteur socioculturel incluant donc :

  • Les animateurs artistiques ou technico-artistiques dans le secteur des arts amateurs, le secteur artistique ainsi que le secteur de l'éducation culturelle ;
  • Les

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.