Nos 5 conseils pour traiter les objections en réunion

Fréquentes sont les objections qu’il faut pouvoir traiter en réunion. Elles peuvent vous déstabiliser ou vous mettre mal à l’aise. Et si au lieu de les redouter ou de les accueillir négativement, vous les envisagiez comme une opportunité ? Une chance de challenger votre point de vue et de transformer les frustrations en débat constructif.

Les réunions d’équipe, les intervisions, les briefings à l’approche d’un événement culturel ou d’une compétition sportive sont autant de moments propices aux échanges. Autant d’occasions aussi de susciter des objections.

Celles-ci peuvent porter sur les règles en matière de congé au sein de votre association, sur les dispositions propres aux récup’, à l’affectation de nouveaux dons, à l’exclusion d’un bénéficiaire, au rôle des bénévoles ou encore au lieu pressenti pour le prochain camp de votre mouvement de jeunesse, etc. Les situations sont nombreuses. Mais comment y faire face ? Commençons par envisager l’objection de manière positive car :

  • Elle démontre que le participant ou le groupe n’est pas indifférent à l’idée ou l’information que vous soumettez ;
  • Elle vous permet de savoir ce que pense un membre ou plusieurs participants voire l’ensemble du groupe ;
  • Accueillie posit

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.