La convention de volontariat : une obligation ?

Que dit la loi ? À quoi sert-elle ? A-t-elle la même valeur qu'un contrat de travail ?

Même si la loi relative aux droits des volontaires n’exige pas que le volontaire et organisation concluent une convention de volontariat, cette dernière est conseillée.

La loi relative aux droits des volontaires qui est valable pour l’ensemble de la Belgique n’exige pas que le volontaire et l’organisation - association de fait ou personne morale de droit public ou privé, sans but lucratif qui accueille celui-ci -, doivent obligatoirement conclure une convention de volontariat, de façon écrite ou verbale.

N’empêche, cette dernière est conseillée si l’activité revêt une certaine importance à cause notamment de lourdes tâches et d’importantes responsabilités demandées au volontaire ainsi qu’afin de se prémunir contre certains abus.

Aussi, une telle convention, idéalement conclue par écrit, présente pas mal d’avantages pour ces deux parties.

À noter qu’en Wallonie, il apparaî

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.