Surendettée, l'ASBL est mise en liquidation : un peu vite ?

Confrontés à une dette structurelle, les membres de l'ASBL ont opté pour une dissolution volontaire. Au vu du contexte particulier, ont-ils appliqué la procédure dans les règles de l'art ?

Fin janvier 2016, les membres de l’ASBL Domaine de Beauplateau, secteur d’aide à la jeunesse, réunis en assemblée générale extraordinaire, ont prononcé à l'unanimité sa mise en liquidation en date du 5 février 2016 (voir procès-verbal de l'AG dans les documents de référence).

Contexte

L'ASBL, installée depuis plus de quarante ans à Sainte-Ode en province du Luxembourg, emploie 65 personnes (52 équivalents temps plein – ETP) pour s'occuper d'une soixantaine de jeunes.

Selon son directeur général (depuis 2010), Denis Loiseau, l’ASBL Domaine de Beauplateau a été en difficulté de longue date. Elle traîne notamment des dettes auprès de l'ONSS et de l'administration fiscale (non-paiement du précompte) depuis 25 ans. Si ce surendettement structurel a amené à la décision de dissoudre l'ASBL, les différents intervenants dans le dossier ne semblent pas d'accord sur les chiffres :

  • le

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.