Ce que révèle le premier baromètre sur la bonne gouvernance des ASBL

Une récente étude dresse un état des lieux de la bonne gouvernance des ASBL. Participation aux AG et réunions d’organes d’administration, organisation des débats, mise en conformité des statuts... Voici ce qu’il faut retenir du premier baromètre sur la bonne gouvernance.

Cela ne fait plus aucun doute : les ASBL sont un moteur de notre société. Ce rôle désormais central met toujours plus les associations face aux défis de la professionnalisation et donc de la bonne gouvernance.

Sur le même sujet : Visionnez en replay la Master Class de MonASBL sur la bonne gouvernance

C’est dans ce contexte que le tout premier baromètre de la bonne gouvernance a vu le jour. Réalisé par LouRIM (UCLouvain), Spreds, EY Law, BECI et SOCIALware, il vise à « réaliser un état des lieux de la capacité des A(I)SBL en Belgique à respecter les différentes formalités administratives et à s’appuyer sur une bonne gouvernance ».

Si, comme le précise l’étude, les résultats ne doivent pas être considérés « comme statistiquement significatifs » - notamment du fait de la taille de l’échantillon relativement réduite – leur analyse permet de mettre en exergue certaines dynamiques que

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.