Violation de données : que dit le RGPD ?

Dans quel cas et à partir de quand parle-t-on de violation de données ? Qu'est-ce que cela implique pour l'ASBL : comment prévoir avant et réagir après ?

Selon le RGPD, une violation de données désigne toute violation de la sécurité entraînant, de manière accidentelle ou illicite, la destruction, la perte, l'altération, la divulgation non autorisée de données à caractère personnel transmises, conservées ou traitées d'une autre manière, ou l'accès non autorisé à de telles données.

Les mesures de prévention

En tant qu’organisation, vous devez mettre en œuvre des mesures techniques et organisationnelles appropriées pour éviter d’éventuelles violations de données, c’est-à-dire :

  • sécurisation suffisante des données ;
  • conscientisation des membres et du personnel pour éviter les incidents et adopter les bons réflexes s’ils surviennent ;
  • mise en place d’une procédure afin de réagir correctement et rapidement, en documentant les actions ;
  • rodage de la procédure en procédant par simulation.

En cas de violation de données

E

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.