Votre ASBL de natation doit-elle faire appel à un sauveteur ?

Les baigneurs sont sous la surveillance directe et constante d'au moins une personne responsable de leur sécurité. La loi indique toutefois que des exceptions existent.

La Ligue Francophone Belge de Sauvetage, en collaboration avec l’ADEPS, se charge de former les futurs surveillants-sauveteurs professionnels à l’obtention de différents types de brevets. Lors de ces formations, le futur maître-nageur apprend notamment :

  • la réanimation de base avec défibrillation externe automatisée ;
  • les aspects spécifiques aux premiers soins (hémorragies, lésions de la peau, troubles cardiaques, manipulations des victimes) ;
  • la réanimation en milieu aquatique ;
  • les techniques de sauvetage.

Le texte juridique de référence est l’arrêté du Gouvernement wallon modifiant les arrêtés du Gouvernement wallon du 13 mars 2003 portant sur les conditions sectorielles relatives aux bassins de natation et sur les conditions intégrales relatives aux bassins de natation. On peut y lire, au paragraphe 2, que les baigneurs sont sous la surveillance directe et constante

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.