La gestion des conflits internes au sein de l’organe d'administration de l’ASBL

Au cœur du fonctionnement et du processus décisionnel de l’ASBL, l’organe d'administration de l’ASBL peut être le théâtre de conflits internes. Face à cette situation de crise, il existe plusieurs voies d’issue possibles, plus ou moins heureuses… Tour d'horizon.

L’organe d'administration (OA) fonctionne selon le principe du collège. Dès lors, ses décisions font l’objet d’une délibération et sont adoptées en réunion à la majorité des voix des administrateurs présents ou représentés.

Un administrateur ne peut en principe pas prendre de décision à titre individuel, sauf si l’OA lui attribue des compétences spécifiques, reprises dans les statuts, en vertu d’une fonction au sein du bureau (président, trésorier, secrétaire, etc.).

Arriver au consensus peut prendre du temps et la négociation peut s’avérer âpre en cas de désaccord profond.

En cas de conflit ou de désaccord, certains administrateurs pourraient être tentés de faire cavalier seul et d’outrepasser la loi ou les dispositions statutaires. A priori, la législation prévoit qu’une décision non délibérée et adoptée collégialement peut faire l’objet d’une demande d’annulation devant les t

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.